navigation

HEROINES 19 décembre, 2006

Posté par fdesbordes dans : humeurs et deshumeurs existencielles,Livres , trackback

2087img2.jpg extrait de HEROINE de Ann Scott – flammarion 2005

« Voilà.C’est comme les anges qui se cassent la gueule. Qui perdent leur grâce et finissent dans le caniveau.Des coquilles vides. Imprégnés de l’odeur de ces endroits où on perd son innocence et qui reste collée à la peau. salis à tout jamais.

Ca te détruit d’en prendre conscience, mais disons que tu t’efforce de t’en foutre. tu attends huit heure du soir et puis c’est tout. » 

liens sur HEROINE:

http://www.foutraque.com/chronique_livre.php?id=2087

http://forums.lefigaro.fr/user/non-frames/message.asp?forumid=33&messageid=702649&threadid=697071&parentid=5

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle