navigation

L’épée et la lumiere de Joseph Colomba 19 février, 2008

Posté par fdesbordes dans : Mes redactions pour le web , trackback

disclaimer

Amis Bloggueurs du jour bonjour,

Une fois n’est pas coutume, je vais vous commenter un livre que je n’ai pas lu. Je vais donc vous parler du contenu et de l’auteur mais impossible de vous donner mon avis.

Alors qu’est ce qui pousse un musicien de jazz reconnu, Joseph Colomba, à écrire un roman chevaleresque ? L’amour du moyen-âge bien sûr !

En effet, « L’épée et la lumière » relate le parcours initiatique et la quête chevaleresque d’Hugo de Bonnefond, orphelin recueilli par Jean de Bonnefond, commandeur de l’ordre Hospitalier de Saint Jean de Jérusalem. Ici lectrices / lecteurs, point de conspiration ou de secrets enfouis dans le Vatican, nous sommes à dix mille lieux de tous ces romans qui pullulent à la sauce Dan Brown.

Non, en lisant le communiqué de presse j’ai plutôt eu l’impression de voir un récit dans le style du « chevalier de la charrette » de Chrétien de Troyes, roman médiéval datant de 1170. La comparaison est flatteuse et l’auteur, passionné depuis toujours par le moyen-âge semble en avoir tiré le meilleur : parcours initiatique, quête intime, amour courtois, combats impitoyables aux temps des croisades, tout ici fleure bon le roman chevaleresque avec une écriture qui mêle un style médiéval à un style contemporain (plus digeste que le style de Chrétien de Troyes).

Je vous laisse donc décourvrir ce roman…

L’EPEE ET LA LUMIERE de Joseph Colomba  – 216 pages – 24€

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle