navigation

Une furieuse envie d’Elle 8 mars, 2008

Posté par fdesbordes dans : Livres,petites phrases amoureuses , trackback

Baiser

 

Renverse-toi que je prenne ta bouche,

Calice ouvert, rouge possession,

Et que ma langue où vit ma passion

Entre tes dents s’insinue et te touche.

 

C’est une humide et molle profondeur,

Douce à mourir, où je me perds et glisse;

C’est un abîme intime, clos et lisse,

Où mon désir s’enfonce jusqu’au coeur…

 

- Ah! Puisse aussi t’atteindre au plus sensible,

Dans son ampleur et son savant détail,

Ce lent baiser, seule étreinte possible,

Fait de silence et de tiède corail;

 

Puissé-je voir enfin tomber ta tête

Vaincue, à bout de sensualité,

Et, détournant mes lèvres, te quitter,

Laissant au moins ta bouche satisfaite !

 

Lucie Delarue Mardrus

 

 

 

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle