navigation

J’irai dormir à Hollywood 25 novembre, 2008

Posté par fdesbordes dans : Decouverte , trackback

jiraidormirhollywood1fichefilmimagesfilm.jpg

« J’irai dormir à Hollywood » est sans conteste, un des meilleurs docus de terrain qu’il m’est été de voir.

Sur le principe, Antoine de Maximy, part à la rencontre d’un pays et de sa culture à la travers ses habitants. Ses roads-movie prennent des tournants souvent imprévus, drôles ou émouvants comme lorsqu’il s’aventura dans le bush australien au milieu d’une communauté blanche.

Il s’invite chez les gens et en tire des rencontres profondes. Après s’être essayé avec succès à ce genre avec la série diffusée sur France 5 « J’irai dormir chez vous », Antoine de Maximy s’aventure aux USA. Il y rencontre une indienne Navajo qui rêve de bibliothèque et lit des livres à la lumière vacillante de sa lampe à pétrole (pas d’électricité), un sans-abri ancien conseiller en immobilier qui a choisi de vivre ainsi en attendant de toucher sa retraite et des visages plus inquiétants, souvent rongés par la peur d’autrui ou empreints de souffrance.

Il nous donne à voir cette autre Amérique, protéiforme, en proie à ses rêves et ses cntradictions, une Amérique humaine et tellement touchante…

Alors un seul mot : Tous aux ciné pour soutenir le film d’Antoine !!

Commentaires»

  1. Je commencais à me dire que ,décidemment, les banques nous volaient tout !!! Y comprit les écrivains !!! je me demandais si j’allais pas ouvrir un groupe de soutien à Fred sur Facebook!!! ou lui faireparvenir du Ginsen concentré directement importé du Népal !!! mais nan, Fred est la et écrit encore…ouf !!! J’attend la suite….;-)

  2. Antoine de Maximy… je l’adore tout simplement, j’ai vu tous ses reportages… et il faut que ça continue…

    Dernière publication sur La chambre est traversée par le vent : Je change d'adresse...

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle