navigation

Premiers mots… 10 décembre, 2009

Posté par fdesbordes dans : les lettres du chat... , trackback

Au début, le chat n’osa pas bouger une oreille. Tout juste se permettait-il d’observer la fenêtre du 107 rue des pensées.

Les souris pouvaient lui mordiller la queue il n’avait d’yeux que pour elle.

Il la voyait, guérir son coeur fracturé à coup de grandes bouffées de cigarettes, le regard perdu vers son horizon. Elle l’avait tellement aimé son passe-muraille qu’il avait traversé son âme dans un courant d’air glacé.

Alors elle passait des heures à aimer ses bonzaïs, à les nourrir, à les soigner, à les chérir pour oublier. Dans ses yeux passait souvent l’ombre furtive de son souvenir, trace tenace et indélébile.

Et puis un jour, les pensées du chat pour la belle inconnue s’étaient matérialisées. D’abor en bulles flottantes qui s’évaporaient avant d’atteindre la fenêtre du premier étage.

Siri le chat silencieux s’employa alors à penser plus fort, plus haut et plus loin, afin que ses bulles atteignent peut-être, un jour, la balustrade du second.

Un matin, quand il ne s’y attendait plus, mal au crâne à force d’avoir penser si fort, La première lettre surgit, magnifique. Un splendide E tout en courbe et délié. Puis une autre et encore une autre et ça faisait ploc, ploc, ploc.

Ainsi le premier mot vint doucement s’accrocher au loquet de ses persiennes comme une E-V-I-D-E-N-C-E …

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle