navigation

Ma vie au rayon yaourts 11 septembre, 2010

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , trackback


On sous-estime complètement la puissance d’un rayon particulièrement bien achalandé comme celui des yahourts.

Alors que je faisais mes courses au Leclerc du coin, passant en revue minutieusement l’étalage de Bifidus actifs, de crèmes brûlées de chez Mémé et autres profiteroles, je pris soudain conscience que ma vie sentimentale se résumait, pour ainsi dire, à une de mes longues réflexions au rayon lactose. Une marche apnéique entre les yaourts aux fruits avec ou sans morceaux et ceux plus onctueux, goût nature ou bulgare selon.

Et je déambulais, hésitant entre ceux à 0% et ceux avec de la mousse, et juste après il y avait ceux à la crème : brûlée, pas brûlée, chocolat, morceaux, sans morceaux, grand marnier, caramel, arôme de synthèse et E 512 en option.

Au bout d’une demi-heure d’allers et retours indécis, sans surprise, j’ai sorti ma « eighty ball », lui demandant si je devais prendre de la faisselle. Elle m’a répondu : not yet. Bon, ben pas de faisselle aujourd’hui. On reviendra la semaine prochaine alors.

 

Parfois, les yaourts ont l’air très alléchants. Emballages sympas, pas de blabla mais quand on regarde la composition, tout de suite les choses se compliquent : arôme artificiel, sucre de synthèse, conservateurs en tout genre, j’en passe et des meilleurs.

Parfois les yaourts soufflent « manges-moi »… Mais n’étant pas vraiment sûre d’avoir bien entendu, je reste dubitative quand au message qui m’est adressée.

Parfois l’emballage dit aussi « ouverture facile », mais les concepteurs n’ont pas envisagés que des gens comme moi ne trouve pas cela forcément é-vi-dent. Ouverture facile, ouverture facile… Combien de yaourts m’ont pété entre les doigts, tout ça parce-que l’opercule était coincé ?

Voilà. Ma vie sentimentale est comme une longue procession au rayon très frais de chez Leclerc, j’y vais, je regarde ce yaourt très chouette qui me plaît beaucoup et… Je prend du fromage.

 

Commentaires»

  1. Chère fréd, puis-je me permettre de te donner mon avis sur ce sujet que j’ai moi même expérimenté durant l’année qui vient de passée?

    Les produits laitiers sont des amis pour la vie dit t’on… moi j’ai malheureusement tout essayé pour renforcer mon taux de calcium afin que mes petits os ne se brisent pas en milles morceaux. Peine perdu, toute marque confondu je n’ai pas encore réussi à trouver The yaourt pour comblé mes carences.

    Alors je suis passé moi aussi au fromage, c’était bien bon du crottin de chavignol au port salut. Un jour après une prise de sang mon toubib adoré me dit ma petite Marilou je suis désolé de te dire que tu as un chouillat de cholestérol. Il va falloir se calmé sur les fromages et charcuteries en tout genre. arrhg mine got!

    Du coup je me suis privé de tout , évitant le rayon produit laitier adieu les amis pour la vie… mais là le soucis c’est que mes petits os ce sentais pas très bien…

    Une amie qui me veut du bien, me dit ma chéwie ( oui elle est brésilienne) j’ai le yaourt qu’il te faut mais il est pas facile à trouver va dans cette petite épicerie et tu verra!

    Tu verra, tu verra moi je veux bien mais retrouver la confiance en ces petits pots arf pas facile… Et puis un jour j’y suis allée et je l’ai vu, il était tout seul à attendre je ne sais quoi… et tout de suite j’ai su que c’était celui que j’attendais.

    Bref tout ce bla bla pour te dire que quelque part il y a un yaourt qui attend que tu lui fasse confiance.

    Dernière publication sur  : L'âme au vent

  2. peut etre suis je un yaourt au sucre de synthése .. tu trouveras ton yaourt !
    m

  3. @Marilouchocolate : La réconciliation avec les laitages est une tâche qui demande beaucoup de patience…
    @ M: qui que tu sois, pour atterrir ici, tu es forcément un bon yaourt !
    En attendant je vous souhaite de trouver le vôtre, si ce n’est pas déjà le cas ! :-)

  4. Rien de pire que le rayon yaourt ..
    on se connait ,ex voisine pessacaise ..
    je passe ici de temps en temps
    ;)

  5. Si le yaourt est frais, c’est déjà ça.

  6. ben… Mon petit macareux adoré… franchement, ça dépend des yaourts…. Ceux qui reste dans mon frigo, dans l’attente interminable que je me décide à les manger, ont perdu leur fraîcheur depuis un sacré bout de temps ;-)

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle