navigation

One day 20 octobre, 2010

Posté par fdesbordes dans : ecrits (quand j'ai de l'inspiration),le 3eme roman - titre provisoire "Island voice" , trackback

Se heurter au mur fin de la réalité. Etre la personne que l’on voit dix fois sans vraiment la croiser. Etre celui qui vous regarde passer, depuis le trottoir d’en face, caché derrière la pluie. Le manteau vous dit vaguement quelque chose sans vraiment vous souvenir et fixer cet imperméable.

Ragards échangés dans un commerce ? Rencontrés à une soirée ?

A la longue vous ne savez plus très bien, les visages se mélangent et les prénoms ne vous disent plus rien, il ne reste que le vide insensé, froid et lugubre, comme un grand courant d’air dans votre poitrine. Vous serrez votre manteau pour vous sentir, peut-être, au chaud. Vous hochez de la tête, sans cesse, écoutant avec politesse et beaucoup d’attention ce que l’on offrira à sa bien aimé, ce à quoi l’on voudrait rêver, ce que l’on pourrait être et au fond, c’est comme un puit sans fond, vous avez beau jeter des petits cailloux blancs vous ne retrouvez plus aucun chemin.

Ce n’est pas un conte de fées, il n’y a pas de petit poucet, ni de prince charmant. Il n’y a que vous. Emmuré vivant dans votre palais des glaces. Un cauchemar sans tour de passe-passe pour se réveiller.

Commentaires»

  1. En me baladant sur le net, je suis tombée au hasard sur ce blog, et je dois dire que je ne regrette pas. J’aime beaucoup ta manière d’écrire, la syntaxe de tes phrases et les sujets que tu abordes. Je pense que je vais t’ajouter à mes marques-pages et que je continuerais à te suivre. ^^

    Dernière publication sur Tenshi no Sakuran' : Extra years for free?

  2. on attend la suite avec impatience

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle