navigation

Secret life 21 décembre, 2010

Posté par fdesbordes dans : ecrits (quand j'ai de l'inspiration) , trackback

Je raccorde, je raccommode, je couds et je brode tous ces « toi » qui n’existent pas vraiment.
Tu es juste l’image de ce je n’aurai jamais. Un léger désagrément, passager mais pas transparent qui colle à mes nuits agitées.

Bien sûr, tu ne seras pas au courant, les années passeront bien sagement avec ce petit pincement au coeur en pensant à la chanson.  J’ai toujours su me faire une raison.

« tout aurait pu être n’importe quoi d’autre et cela aurait eu tout autant de sens » dit Tenessee Williams mais tu n’es pas n’importe qui d’autre alors je passe ma vie à tout foutre en l’air, et regarder les morceaux tomber par terre. Tu ne sais même pas que tu es et ça, me tue, tu sais.
Te laisser me voir sans savoir alors qu’à l’intérieur j’ai envie de le hurler, tout ce que j’éprouve à ton sujet, restera à jamais mon secret, enfoui sous des monceaux de « je ne sais ». Mon plus beau secret.

Commentaires»

  1. Cette personne a l’air de compter. Bonnes fêtes ma Fred.

  2. Fred… sache que ça fait beaucoup de bien de hurler de temps en temps…

  3. Heu… comme d’hab tout n’est que pure fiction… Et je ne hurle jamais. C’est mauvais pour mon karma.

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle