navigation

J’aime me rouler nue sur mon tapis poil 23 février, 2011

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , trackback

tapis.jpg
Mon tout nouveau tapis poil m’inspire. Que voulez-vous, depuis le temps que je rêvais d’un tapis poil au toucher doux, 100% polyester ignifugé, dans les teintes gris souris/marron chocolat, là, comme ça, je ne me lasse pas de le voir étendu devant mon canapé.

C’est tellement beau un tapis poil, j’en ai presque des frissons. Pour tout vous dire, cette semaine je me suis brusquement souvenue que je recevais. Et qui dit recevoir, dit ambiance chaleureuse, petites bougies et blablabla.

Et que fait-on quand on reçoit ? On court dans le premier magasin pour acheter un tapis poil qui ornera le salon de toute sa splendeur. Et puis on fait des courses aussi… J’imagine mal mes convives manger des all-brans à l’apéro en buvant du nesquik. Du coup on angoisse… Mais qu’est-ce que ça mange des invités filles ? Les garçons pas de problème, un pack de 8.6 et trois cacahuètes suffisent à leur bonheur mais des filles… Et puis dans le tas, y’en a bien une qui doit faire attention à sa ligne… Du coup plutôt choux-fleur ou carottes ? Mille et une questions qui surgissent au hasard des rayons quand nos yeux se posent sur THE tapis poil. Ambiance fille assurée avec le tapis poil !

Bref. très bonne idée le tapis poil car depuis que nous l’avons, Titus et moi sommes plongés dans une transe ventrale hautement addictive. Enfin… Quand je dis que j’aime me rouler nue sur mon tapis poil c’est une métaphore. Entendons-nous bien. J’imagine déjà vos têtes de lecteurs, la bouche en coin et la bave au bord des lèvres. Non, n’essayez pas d’imaginer ce que peut donner une fille en train de se rouler nue sur son tapis poil en plein mois de février. Justement, c’est bien parce qu’on est en plein mois de février que je ne me roule pas nue sur mon tapis poil. Pas du tout envie d’attraper une bronchite et essayer d’expliquer à mon patron que lors d’une transe sur mon tapis, en toute petite tenue, paf ! J’ai attrapé froid…

Donc, d’accord pour se vautrer sur les poils polyester mais habillée. Sauf que… Très mauvaise idée… Le vendeur de tapis a omis un détail qui a toute son importance… Tapis sur carrelage=dérapage. Et quand vous jouez avec le chien, couché sur le dos et que Titus saute sauvagement sur vous pour choper la baballe, le tapis part en glissade, vous avec et voilà comment vous vous retrouvez la tête encastrée dans la table basse aux arêtes saillantes.

Dès demain, je ramène le tapis poil…

 

 

Commentaires»

  1. Il est vrai que penser à toi en petite culotte sur ce tapis a quelque chose d’assez rafraîchissant. Je veux bien prendre la place du chien.
    Grosses bises

Laisser un commentaire

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle