navigation

Panique à la banque !! 13 mars, 2009

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise,coup de gueule , 2 commentaires

Panique à la banque ! Mon départ du Crédit Machin Chouette (enlever le M de Machin et le remplacer par un I pour les connaisseurs) a semble t-il, provoquer un raffut de tous les diables.

La cause ? Un petit mail de derrière les fagots dont vous pouvez voir l’intégralité ci-dessous et sobrement intitulé « au revoir président ». Au revoir président et présidente, vous êtes les champions toute catégorie de l’anti-management, de la conduite d’objectif par la terreur et autre moyen de pressions divers et variés pour faire régner la loi, Ô combien martiale, de la croissance et du dividende aux actionnaires.

Au C-Machin-C on apprécie les requins et les opportunistes. C’en était trop pour moi, j’ai préféré vite partir avant de sentir pousser mes dents.

A cette occasion, je tiens à remercier tout spécialement, cette banque qui m’a employé mais qui n’a pas voulu me donner ce modeste prêt de 20 000 euro, malgré mes résultats. Ailleurs l’herbe est plus verte et mes 20 000 euros sentent meilleurs, c’est d’ailleurs grâce à eux que j’ai pu partir…

La queue du Mickey revient cependant à la directrice du service du centre d’appel au crédit machin chouette qui a résumé notre activité comme une manière de « rentabiliser les postes ». Et oui, d’abord la machine après l’homme…

Bref, voici texto mon mail (rien de bien méchant en somme) :

Au revoir président,

Telle pourrait être la formule empruntée au Loto, mais je ne me déshabillerais tout de même pas.

Pour tous ceux qui ne le sauraient pas, je pars créer mon propre emploi, la preuve est que, même en temps de crise, tout est possible !

Je garderai comme souvenir de ce passage dans le monde bancaire, un certain nombre de rencontres avec des personnalités rares et attachantes, un groupe où règne fraîcheur et bon esprit (avis à l’équipe entreprise, rien que pour vous j’organiserai des soirées karaoké au café).

Et puis, malheureusement, comme dans beaucoup de sociétés, certains mauvais esprits interims se sont lancés dans une guérilla intestine, reprochant à d’autres de ne pas se faire intégrer alors qu’eux-mêmes n’y mettent aucun effort.

Mettons deux minutes les choses au clair entre sortants : Ceux qui fument en pause n’ont pas mis à l’écart les autres,  ce sont ces autres qui ne mettent jamais les pieds sur la terrasse, à moins qu’ils n’aient le vertige et qu’on ne le sache pas ? Pour ma part j’ai depuis longtemps arrêté de lancer des bonjours sans réponse et je ne le regrette absolument pas car j’ai du mépris pour ceux qui se plaignent et qui tâclent leurs collègues dans leur dos auprès de la hiérarchie. Cela révèle une petitesse qui m’étonnera toujours.

Enfin, avec d’autres je me souviendrai de ces excellents moments passés entre nous; beaucoup ont des qualités humaines inestimables qui m’ont touchée et j’espère bien les revoir rapido prestito !

Quand aux entrants : Un petit mot à tous, je vous connais peu mais vous apprécie beaucoup. Vous me manquerez !

Et pour finir SOYEZ INSOLENTS ET CROYEZ TOUJOURS EN VOS CAPACITES, C’EST LE MEILLEUR REMEDE A TOUTES LES CRISES :) )) !

 

 

En Jean et tonnnnngs … 15 janvier, 2009

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , 1 commentaire

tongs.jpg

Pas plus tard que ce matin j’étais en train d’enfiler mes supersbottines style santiag pour aller à la banque quand ma saloperie de lacet m’est resté dans les doigts !! A 8h38 très exactement, alors que j’étais déjà en retard de 3 minutes.

Les yeux dans les vagues je me suis prises à rêver à mes futurs baskets Kustom toutes marrons à fleurs que l’hibiscus de mes nuits m’a commandé sur internet. Quoi des baskets à la banque ??!! Et pourquoi pas un vieux jean troué pendant qu’on y est !! le temps de la révolution est en marche au crédit-machin-chouette…
N’empêche, tous les jours, pour énerver mes chers collègues je leur raconte par le menu comment je viendrai en tong et en jean cet été, dans cet endroit incroyable que sera mon futur job… De quoi en faire pâlir plus d’un par ces temps de grand froid.

Et oui c’est encore un peu secret mais plus pour longtemps, bientôt vous saurez à quoi je travaille d’arrache lacet pied depuis un an…

Un jour au credit machin chouette 4 décembre, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , 2 commentaires

gremlins.jpg
 

« _ bonjour monsieur truc ! comment allez-vous ? Monsieur Bidule veut choper votre trésorerie pour les mettre sur un compte à terme qui rapporte un max de pépettes à la banque souhaite faire le point avec vous. Aaaahhh vous êtes racheté pour éviter la faillite ? Dommage pour vous mais on vous aidera pas.  Et qui est le repreneur de votre activité qu’on puisse lui prendre un max de blé  ? Vous ne restez pas aux commandes de la société ? dur, futur chômeur. Bon et bien bonne continuation monsieur Truc et y’a plus qu’à aller pointer !  »

 » _ Bonjour, monsieur Machin ! Monsieur Bidule souhaite faire un point sur votre activité et voir s’il ne peut pas vous fourguer son package sur l’international.Pourquoi ? Parce que nous sommes des requins qui esseyons de prendre des parts de marché à nos concurrents tiens! proche de nos clients. Si on prête ? Bien sûr !! Et puis quoi encore ?! Y’a pas marqué soeur Emmanuelle sur notre enseigne ! Oh vous savez tout est possible. Mais bien sûr… Bon allez je bloqueune heure sur son agenda pour le 8 janvier à 10H00 en espérant qu’il viendra. Bonne journée monsieur Machin ! »

 

Bosser au crédit machin chouette c’est comme visiter le pays des Bisounours version Gremlins…

Oh my dog ! 11 novembre, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , ajouter un commentaire

1002520.jpg

« Bon sang ! Quelle idée de m’emmener partout ! tu vois que je me fiche complètement de cette compet’ de surf ?! »

Et dire que… 3 novembre, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , ajouter un commentaire

1002607.jpg

…Il y a un mois à peine je passais un week-end magnifique avec l’hibiscus de mes nuits à Getaria. Depuis, je coure dans tous les sens, pour un projet encore silencieux.

Depuis, on est passé à l’heure d’hiver, la crise a flanqué un grand coup de balai aux marchés, il pleut à ne plus en pouvoir, je continue ce drôle de travail à la banque et je ronge mon frein en attendant la réponse des banquiers.

Promis, dans quelques jours je vous dirai ce qui m’occupe autant :)

 

Au secours FREE TV m’a lâché !! 9 octobre, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , ajouter un commentaire

freeboxtv1.png

Dans notre monde hyper technologique, où nos séries débarquent dans notre tube cathodique (en attendant le LCD) via la ligne téléphonique, on oublie vite que cette m****** peut planter !!

Amère expérience aujourd’hui, moi qui me vantais d’avoir une installation gé-nial (plusieurs mois pour découvrir toutes les fonctionnalités, en même j’avais homis de lire la notice), PAF ! je rentre à midi du crédit-machin-chouette pensant me reposer devant MTV et… Que nenni !! plantage total de cette saloperie de freebox TV qui a mal fait la MAJ du firmware (ça rime avec ta mère) pour avoir le multiposte.

Déjà, qu’est ce qu’une MAJ me direz-vous ? Et bien j’ai découvert que c’est le diminutif de Mise A Jour.Ensuite firmware. A priori c’est un micro logiciel qu’on injecte dans le boitier via l’adsl pour ajouter les fonctionnalités et corriger les bugs (ahhh…voilà pourquoi ma télécommande se comportait bizarement ces derniers jours). Quand au multiposte, invention étrange, il s’agirait de pouvoir regarder 2 chaînes différentes en même sur 2 postes différents. Rien à faire du multiposte, j’ai une seule Télé !!

Bref, rentrée ce soir, rien à faire. Passée trois heures à hard rebooter (brancher débrancher, brancher, débrancher, brancher…) comme une cinglée pendant que Titus se dore la pilule sur le lit.

Vive la technologie…

Petit Pinault de l’Art Contemporain… 21 septembre, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , 4 commentaires

… Ou miss Guggenheim en H&M…

buzzleclair.jpg
Résumons:

Jeudi dernier me voici au vernissage d’un collectif d’artistes de ma connaissance, à peine remise du déhanché de la grosse berta en peau de leopard synthetique, moitié du groupe hip-hop punk US « the Scream Club ».

A et T m’ayant convié à leur première expo, je suis curieuse de découvrir le travail de ces demoiselles et friends.
Rendez-vous donc à la maison des arts, ni une ni deux, l’hibiscus de mes nuits et moi-même embarquons, direction une expo dont je ne sais rien.

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais les artistes, ça pousse comme le chiendent. C’est comme les histoires d’accouchement atroces qui traînent : on connaît toujours untel qui connaît untel qui connaît bidule qui a beaucoup souffert même avec une triple dose de péridurale. Pareil avec les z’artistes. On a tous une grande soeur de l’oncle de votre chéri(e) qui sculpte des lapins en chêne à la tronçonneuse…

Bref, les z’artistes pullulent (et surtout les mauvais) et les vernissages aussi. Et là, divine surprise !! !! le collectif grouille de talents prometteurs, le thème est fin et délicieusement caustique (parti d’un passage des bienveillantes de J Littell).

C’est peut-être cette énergie inventive qui m’a poussé à acheter ma première oeuvre d’art contemporaine, un magnifique Buzz l’Eclair en photo, (ou bien une curieuse crise de folie passagère) toujours est-il que j’ai l’impression d’être une miss guggenheim en herbe.

Pif, paf, on discute le bout de gras, on check pour …. euros et je conclu le deal avec X le graphiste…

Je me demande si François Pinault a fait pareil avec Jeff Koons…

rentrée anticipée au crédit machin chouette 25 août, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , ajouter un commentaire

dilbert4a.jpg

Comme disait ma grand-mère:  » mieux vaut prévenir que guérir ». Avec ce bon vieil adage en tête et à force de regarder mon pouvoir d’achat fondre comme le Groenland en été, j’ai donc décidé de faire un petit tour au Crédit Machin Chouette (appelons le CMC ou « crédit malade de la crise »), quelques heures par semaine, pour être vraiment tout à fait sûre de payer mon loyer.

Et oui, l’indépendance a du bon, sauf en cas de crise.

Comme une grande fille, j’ai fait ma rentrée la semaine dernière, pour un job dont je ne savais à peu près rien si ce n’est que j’avais brillamment passée l’entretien d’embauche par téléphone (the big boss n’a pas eu l’air d’entendre que je mangeais un sandwich saucisson beurre en même temps, tant mieux).

J’arrive à l’heure, on me montre les locaux et on m’annonce très sérieusement qu’au siège régional du Crédit Machin Chouette, les Jeans ET les Baskets sont STRICTEMENT défendus… Aïe. l’habit fait le banquier, même par téléphone…

J’en ai profité pour redécouvrir avec enchantement la vie de bureau, le fayotage des collègues, et les pauses café à rallonge. Ah oui, la banque par téléphone est une planque de rêve avec horaires de bureau digne des PTT en rase campagne et Tickets restau à la clé.

Des vacances en somme…

Mais où est passée l’auteur de ce blog ??? 10 août, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , 2 commentaires

photos004.jpg

Hola amis blogonautes !!

Vous vous demandez peut-être ce que bien faire l’auteur de ce blog puisque les articles se sont légèrement espacés ces dernières semaines. Il conviendrait d’abord de vous rappeler  que nous bénéficions cette année d’un ensoleillement maximum, bien loin du climat maussade de l’été dernier. Qui dit soleil dans le Sud-Ouest dit plage, barbecues à gogo, grosses grasses matinées, farniente et bronzage (presque intégral).

Et puis je travaille quand même beaucoup sur un projet professionnel, qui, s’il il aboutit (ce qui est plutôt en bonne voie), ne manquera pas de faire l’objet de vastes articles sur ce blog…

D’un autre côté, l’hibiscus de mes nuits et moi-même, sommes parties en « road-trip » d’une semaine sur les côtes nort-ouest de l’Espagne. Pour la première fois Titus ne faisait pas partie du voyage, laissé au bon soin d’un ado de frère, trop heureux d’être enfin tout seul dans un grand appart’ pendant une semaine ! Le connaissant bien, j’avais tout de même rempli le congélateur de produits facile à manger (hamburger-pizza-quiche).

Ahhhhh… Mes merveilleuses vacances en Espagne… Sujet interminable de posts tant il y aurait de choses à raconter ! Il s’agissait de suivre la côte selon un itinéraire improbable avec pour seuls points de repère les spots de surf de long de la côte + escale à Bilbao pour (enfin !!) visiter le musée Guggenheim.

Premiere étape : Mundaka au pays basque espagnol…

 

Atterrissage a Bordeaux… 7 août, 2008

Posté par fdesbordes dans : Chronique de ma vie bordelaise , ajouter un commentaire

Me voilà de nouveaux dans ma ville après quelques jours de vacances bien méritées dans un pays du sud.

Petite devinette et Juanes pour vous y aidez : On y boit du « cafe con leche », on peut y faire du camping sauvage (ce que nous avons évidemment fait) et le queso (ma que !! vraiment excellent !!)…

http://www.dailymotion.com/video/k4bAGtnai0D6ZT8vF

 

1...34567

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle