navigation

ELLE et son horoscope amoureux 2007 18 janvier, 2007

Posté par fdesbordes dans : Non classé , ajouter un commentaire

elle2007.jpg

M’ennuyant ferme au boulot (je finis mon contrat dans deux semaines), je jette un coup d’oeil au blog de Fred Ploton et là, un post sur le Elle et son horoscope amoureux 2007.

Pauvre Fred… Vraissemblablement son année semble pourrie d’avance… Par contre la mienne est placée sous le signe de Vénus !! Une année à séduire, draguer, flirter, coucher et + si affinité, quelle perspective !!

Mais ce programme me lasse déjà. Ma voisine me fatigue, mademoiselle me laisse perplexe et comme disait ma grand-mère « trop de filles tuent la fille »…

lien sur le blog de fred Ploton:

http://fploton.blogs.com/mavieestunroman/2007/01/elle_me_pourrit.html

fin de contrat : on s’occupe comme on peut

Posté par fdesbordes dans : Non classé , ajouter un commentaire

sensitive.jpg

fin de contrat, le départ se fait de plus en plus sentir…

Heureusement qu’il y a internet et paint !

LES EXTERVIEWS : une autre maniere d’interviewer ses amis 11 janvier, 2007

Posté par fdesbordes dans : Non classé , 1 commentaire

les exterviews c’est un peu le questionnaire de Proust version EX.

Mis en place par le bloggueur fploton http://www.fploton.blogs.com

il vous ravira les soirs de grands froids, au coin du feu, quand vous n’avez rien d’autre à faire…

Vous pouvez telecharger ma réponse au questionnaire des exterviews : exterviewquestionnaire.doc

unroman.com
Recommandé par des
Influenceurs.

AVERTISSEMENT 10 janvier, 2007

Posté par fdesbordes dans : Non classé , 17 commentaires


TOUS LES PERSONNAGES DE CE BLOG SONT FICTIFS.

TOUTE RESSEMBLANCE AVEC DES PERSONNES EXISTANTES NE POURRAIT ETRE QUE FORTUITE.

Pour me contacter : fredesbordes@hotmail.fr

 

 

relooking du blog

Posté par fdesbordes dans : Non classé , ajouter un commentaire

relooking du blog pour plus de clarté et suite à plusieurs emails chaleureux (merci) me demandant qui j’étais et ce que je faisais, création de la page « qui suis je ? » et présentation de premier roman.

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas, j’y répondrai avec plaisir !

photo again 1 décembre, 2006

Posté par fdesbordes dans : Non classé , ajouter un commentaire

tram.jpg

 

route504.gif

 

le 27/11/2006 30 novembre, 2006

Posté par fdesbordes dans : humeurs et deshumeurs existencielles,Non classé , ajouter un commentaire

 

Ca y est de nouveau célibataire. A mon avis c’est mon destin.  Faut vraiment que j’arrête de me maquer avec la première venue, je suis née pour être célibataire. 

Bon, OK, j’ai encore les yeux rouges. J’ai pleuré comme une madeleine en me disant que, décidément personne ne m’aime, les filles sont toutes des grognasses, que je suis pas un mec mais que je comprend pourquoi les mecs ont aussi peur des filles. 

OK mademoiselle m’a quittée, OK j’ai pleuré. Et maintenant je fais quoi ? J’vais m’tirer une balle alors que ça ne faisait que deux mois ? Comme elle disait « avant six mois, c’est pas sérieux ». 

Et maintenant je fais quoi ? Toute seule, allongée sur le lit désert qui sent encore son odeur, ce lit de merde où on a baisé. Ce lit triste, pleins de mouchoirs écrasés. J’vais pas me flinguer pour une fille quand même. Alors je pense à toutes les autres, les ex, les futurs ex. 

Je chope mon indélébile rouge sur mon comptoir et j’écris fiévreusement sur mon frigo qui me sert d’exutoire : 

«  A chaque rupture, je crois toujours que c’est la dernière. Mais en fait, c’est juste un avant goût de la prochaine ».   

 

histoire de bien finir de me mettre en l’air, j’en quille les verres de bordeaux en fumant des bédots à trois de l’aprem. Faut qu’j’promène mon chien. Putain de destin. Ma vie avec mon chien. Faudra t-il que ce soit toujours la même rengaine, que ce soit la même histoire qu’on sort du placard pour pouvoir rompre délicatement ? 

« désolé j’ai besoin d temps pour moi, je dois être seule pour me retrouver. 

_ Ok chérie. T’inquiète, elle me l’ont toutes sorti. 

_ Je tiens à toi tu sais. J’aimerais beaucoup qu’on continue à se voir. 

_ Bien sûr chérie. Mais bien sûr, bêtement j’vais encore y croire. » 

 

Voilà, mademoiselle, vous n’êtes plus qu’un malheureux trophée dans ma grande galerie de portrait d’ex. J’ai rien demandé et surtout pas qu’on rompe mais bon, visiblement c’est pas ce que tu ressentais. En fait, je sais même pas ce que tu ressentais vu que tu m’as jamais parlé. 

Voilà, on s’est quitté. Et maintenant je suis complètement bourrée. 

femme au bord de la crise de nerf 29 novembre, 2006

Posté par fdesbordes dans : ecrits (quand j'ai de l'inspiration),Non classé , ajouter un commentaire

Voilà, on s’est quitté. Et je suis presque morte. Comme un soleil couchant sur une mégapole qui s’endort. Les néons qui s’allument, les phares des voitures, et la pluie battante sur le pare brise de mon désastre. Je sèche mes larmes qui ont ravagé mes mains de sel acide, je monte une dernière fois la colline, et je m’assoit dans l’herbe fraîche. Juste là, sous les pommiers dont les feuilles commencent à tomber. Et là, devant moi, s’étale le spectacle fascinant d’une ville qui s’ébruite, qui s’éveille à la nuit ardente. 

Cet endroit, que personne ne connaît à part moi, je t’y est peut-être emmené ou peut-être pas. Tout ce que je sais c’est qu’on s’est quitté. Et mon astre abîmé a éclaté comme une super nova dans le ciel noir de mon désespoir. Le monde résonne au loin et ma vie s’efface devant le souterrain de mon abyme. Il ne reste plus rien. De nous, il ne reste rien. Alors il ne me reste qu’à me jeter de ce pont lointain où j’irai finir ma course folle dans l’eau froide et molle de mon destin. Tu es heureuse alors tout va bien… Voilà, on s’est quitté et je suis presque morte. En fait, je me bourre la gueule pour espérer t’oublier. Oublier jusqu’à ton parfum sur l’oreiller, l’odeur de ta peau quand je t’embrassais dans le cou sans un mot. Mon foie gerbe en mille morceaux. J’ai beau essayer mais chaque instant me renvoie une image de toi  un peu plus déformée par l’alcool et le chagrin. Un jour, c’est sûr, tu ne seras plus qu’un vieux souvenir qu’on évoque dans un rire. 

Mais en attendant, il faut bien que je vive et mes sanglots n’atteignent même pas la rive de ce fleuve boueux et triste. Est-ce que tu m’as aimé ? est-ce que tu m’as désiré ? Tout ce que je sais c’est la place que tu occuperas à jamais dans mes pensées. 

premier post en direct du boulot 28 novembre, 2006

Posté par fdesbordes dans : Non classé , 1 commentaire

bonjour à tous !

je ne vais pas m’attarder, étant donné que je prend sur mon précieux temps de travail pour vous écrire.

Pourquoi ce blog ? Peut-être un espace intime, ouvert à tous, où mes écrits, mes questions résonneraient dans l’infini espace du WEB … Ou pas du tout étant donné la quantité incroyable de blogs. Promis, je vais écrire, déjà pleins de posts dans mes tiroirs…

Mon nom est Fred Desbordes, Fred pour Frédérique, un prénom androgyne pour une jeune femme androgyne, bicéphale et pleinement femme.

Les femmes justement, vaste sujet de discussion… Coincée dans mes doutes et mes désillusions… Mais bon, je ne m’attarde pas… Mes chefs trainent dans les parages et ce matin je n’ai pas du tout envie de travailler…

Je vais devoir vous laisser, même si l’écriture me taraude, il va bien falloir bosser !

12345

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle