navigation

Les lapins crétins ne savent pas donner de rendez-vous 14 février, 2008

Posté par fdesbordes dans : LifeStyle,rayon humour , ajouter un commentaire

Image de prévisualisation YouTube

 

Vibrons tous à la Saint Valentin !

Posté par fdesbordes dans : humeurs et deshumeurs existencielles,rayon humour , 4 commentaires

canardor.jpgChers amis bloggueurs du jour bonjour,

Techniquement en ce jour ultra mercantile qu’est la saint Valentin j’aurais du vous pondre une pige rémunérée pour un site de sextoys. 200 mots payés 40 € …Et dire que j’ai manqué la deadline pour écrire mon article…

Qu’à cela ne tienne ! cette pige ratée m’aura au moins fait prendre conscience d’une chose : les temps changent et la Saint Valentin nous le prouve.

Autrefois, papi et mamie s’offrait des boîtes de chocolat, papa et maman un super rasoir deux lames et un robot mixeur, maintenant, chouchou et loulou s’offre le nec plus ultra du vibromasseur (enfin d’après ce site de sextoys).

N’empêche, à y regarder de plus près, depuis que mister Jackrabbit a décoincé les filles de la série Sex and the City, il semblerait que les menottes à fourrure, l’huile de massage raffinée, les dés érotiques et autres petites frivolités croustillantes soient de rigueur en ce jour d’amouUuUuUuUUUuuuUUUuurr (vous sentez que ça vibre ?).

Pour finir une chose :

- Pour celles qui n’ont pas un rond, il reste le téléphone portable en mode vibreur (mais on ne le passe pas au lave vaisselle après).

 

La dame au camélia 10 février, 2008

Posté par fdesbordes dans : ecrits (quand j'ai de l'inspiration),le 3eme roman - titre provisoire "Island voice",Non classé , 4 commentaires

mediumabrazotango.jpg
Je suis entrée dans la danse, confusément, sans le vouloir. J’ai laissé mon verre sur le comptoir, attirée par cette main audacieuse qui s’était accrochée à mon bras.

Plus j’y pense et plus je me demande pourquoi.

Pour une fois j’ai laissé tomber mes armes et toutes mes défenses, oui, j’ai reposé mes guns en silence. Je n’ai rien dit. Plus de défiance, plus de méfiance, plus de on-dit, plus de non-dit, la musique comme seule appartenance. Je lui ai fait confiance et elle aussi, nos corps enlacées dans une chorégraphie improbable, oubliant tout sauf nos souffles assourdis par la tempête du rythme cardiaque qui s’accélère et ma cavalière qui mène le pas.

Elle a posé sa tête contre moi, cette dame au camélia. De sa beauté fragile il ne me restera que le parfum de son coeur reposé tout contre le mien et son baiser volé, ses lèvres effleurant mon cou, mon cou jaloux de cette dame au camélia qui s’abandonne dans les bras de gens comme moi.

3mn30 exactement. Le temps du vertige. Et je perd pied, ma résistance contrôlée qui voltige, je pourrais tout oublier et repartir accompagnée. Mais ce n’est pas Elle. Elle est juste un ersatz avec qui je pourrais me bruler les ailes, histoire d’enterrer définitivement mes états d’âme. Oui, je me pourrais me laisser bercer par cette lame de fond, amer écume, mousse blanche de remplacement; la dame au camélia toute en mousseline de soie. Mais à bien y voir, elle ne lui ressemble pas, sous les lampadaires d’un soir, ce n’est pas Elle que je tiens dans mes bras.

Sebastien Tellier a fini sa ritournelle, je retourne à la mienne. Nous nous sommes séparés. Ses doigts se sont attardés sur ma joue désemparée. Mes yeux mouillés qui disaient non. Alors la dame au camélia a séché mes larmes qui ne viendraient pas de toute façon.

Plus j’y pense et plus je sais pourquoi.

Quand les japonais chantent… 8 février, 2008

Posté par fdesbordes dans : musique,rayon humour , ajouter un commentaire

Ca donne ça !!

Allez un petit craquage pour vous souhaiter à toutes et tous un très bon week-end ..

Image de prévisualisation YouTube

La culture française est-elle morte ? 6 février, 2008

Posté par fdesbordes dans : coup de gueule , ajouter un commentaire

timeinsearchoflosttime.jpg

La culture française à l’étranger c’est un peu comme notre balance commerciale (importation/exportation) qui accuse THE déficit record de la France (40 milliard d’euros pour 2008 alors que le deficit n’était que de 26.4 milliard en 2006…), notre bonne vieille culture (je ne parle pas de la baguette/saucisson/camembert) donc s’exporte mal, très mal.

Tel était le constat du Times au mois de novembre qui titrait ainsi « The death of french culture » où suivaient 6 pages peu élogieuses sur nos pratiques culturelles.

Alors quoi ??! répondent les spécialistes en montrant les crocs. « La môme » de Dahan nominée aux oscars, Marion Cotillard primée aux Golden Globe et n’oublions pas le succès planétaire inattendu de « la marche de l’empereur« . Ok, pas de problème sauf que le film « la môme » est le récit d’une icône de la culture française interplanétaire et la « marche de l’empereur » est un heureux OVNI filmique, un vent d’air frais dans le cinéma mondial. Et après ?

Bon sang mais qu’est-il arrivé à notre superbe culture française, riche d’auteurs, de peintres, de sculpteurs, de réalisateurs, de penseurs, ces êtres toujours à la pointe, ces casse-coups du pinceau ou de la plume célébrés encore de nos jours mais franchement morts ?

Mon avis sur la question ? A force de rayonner, le soleil s’est endormi sur ses lauriers. Non, nous ne sommes pas les champions de la culture, les Etats-Unis ne sont pas un peuple d’attardés, les canadiens font autre chose que de se les geler, il y a pas que le kangourou en Australie, les allemands ne mangent pas de la choucroute tous les jours et les suédoises ne sont pas toutes blondes. Il faudrait déjà arrêter de penser que nous sommes les meilleurs, avoir un peu d’humilité pour changer, arrêter de penser la culture française avec 50 ou 100 ans de retard et donner un coup de pouce à la jeune génération, citoyenne du monde dans un univers mondialisé et affranchie de notre fardeau culturel…

Plus d’infos :
= l’article du times

= le contre article du nouvel obs

 

Je hais le repassage 5 février, 2008

Posté par fdesbordes dans : humeurs et deshumeurs existencielles,rayon humour , 2 commentaires

ctisch3.jpg

En vacances dans la maison famililale, je me plie à cet autre mode de vie dans la joie et la bonne humeur.

Adieu, les levés tardifs pour cause de travail tard le soir, bienvenue les réveils hypers matinaux pour mettre en route la maison.

Premiere angoisse : allumer le feu dans la cheminée à 6H du matin.

trouver le papier journal, les fagots, allumer délicatement, ouvrir tout un tas de machins qui font appel d’air (dans quel sens, et cette manette, elle fait quoi ??) et prier pour que ça prenne…

Deuxième angoisse et pas des moindres (mais j’ai été prévenue dès mon arrivée) : la séance de repassage hebdomadaire familiale, avec une tonne de linge pour cause de coquetterie intense… Et là, catastrophe…

Mes parents ont le nec plus ultra en matière d’appareils ménagers avec une notice vidéo pour être sûr de ne pas se tromper. Habituellement, une repasseuse officielle se charge du linge, mais là, pas de bol, la repasseuse est en congé longue durée…

Ok… Alors je prend la table à repasser-centrale-vapeur-raccordée-au-fer-et-à-pédale, je branche la prise et… rien… Mais alors rien du tout. Et Evidemment, seule la repasseuse a vu la cassette vidéo de démonstration, personne ne sait se servir de la machine et bref, c’est la panique.

Je passe une heure à repasser sans vapeur deux tee-shirt (je suis totalement épidermique au repassage et complètement inexpérimentée), je passe le fer chaud (par quel miracle aucune idée) sur les fringues, je défroisse, je refroisse, je fais pleins de faux plis, je me concentre et PAF ! gros bruit bizarre.

Finalement, au bout d’une heure, tous penchés sur cette maudite table (censée aider la ménagère, c’te bonne blague), à hurler à mon ado de frère « nonnnnnnnnnn !! touche pas ce bouton, tu vas tout casser ! Noooooonnnnn tourne pas la mollette, on dirait que c’est pas le bon sens !! », nous avons réussi à déclencher un geyser de vapeur dans lequel j’ai baigné une partie de l’après-midi…

Je vous confirme : je déteste le repassage !!

PS: Je vous parlerai un de ces jours de leur fameux Vaporetto qui lave, aspire, recrache, respire et moi  je transpire sans la cassette vidéo de démonstration…

Les perles de la messagerie instantanée… on ne s’en lasse pas 1 février, 2008

Posté par fdesbordes dans : rayon humour , 1 commentaire

Toujours sur www.bashfr.org

#6453 (+) 2125/2975/7 (-)
Trop bizarre y’a une sorte de moissonneuse-batteuse qui s’arrête devant chez moi O_o
Cherche pas loin, c’est ton esthéticienne qui vient te faire le maillot …

#6448 (+) 617/2051/3 (-)
au fait, j’ai regardé ta photo Angélique !
et ?
t’as pas le nez super gros par rapport à la taille de ton visage ?

#6446 (+) 1413/2463/6 (-)

Franchement, les aveugles ils sont trop forts !! ils arrivent à différencier 3 cocas avec juste l’odeur !
Ouais, mais en attendant, demande-leur de jouer à Où est Charlie, ils y arrivent pas…

#6486 (+) 472/1022/5 (-)
Pierre>ta jamais vu les tshirt
Pierre>avec ecrit en flou « attention la mank de sex peut provoquer des troubles de la vision » ?
Anthony>bah non
Anthony>jai des probleme de vue

#6477 (+) 294/812/4 (-)
* Coy a été élevé sur les valeurs de « y faut pas faire du mal gratuitement aux gens  »
< DarkSoul[Away]> Coy: non, faut les faire payer

#6473 (+) 1095/1357/8 (-)
[Stink.Inc]: c’est pas ca une chaine
[Stink.Inc]: regarde:
[Stink.Inc]: par exemple tu dis non, jte réplique « bril » toi tu dis « lant » (brillant) etc
[Stink.Inc]: celui qui ne peut plus répondre a perdu
[Stink.Inc]: a toi l’honneur
Lynix: astéroide

#6471 (+) 491/1093/5 (-)
Bombarder pour faire reigner la paix…
C’est comme niquer pour sauver la virginité

#6424 (+) 2085/2567/8 (-)

y’a des semaines où faut pas se lever

lundi on commence tranquille: l’ecran du pc me lache

mardi on augmente le niveau: je suis licencié économique à la fin du mois

on est mercredi

j’ai pas de nouvelles de ma nana depuis 1 semaine

la journée va être longue…

Mister S. et Carla B.

Posté par fdesbordes dans : rayon humour , 3 commentaires

sarkozyinbedgk9.jpg

Cher monsieur S,

En ces temps difficiles (votre courbe de popularité est toute aussi descendante que celle de la bourse) je tenais à vous exprimer ma plus franche admiration.

Rendez-vous compte ??! Carla B. tout de même !! Là, moi je vous tire mon chapeau !

On venait tout juste de la voir à vos côtés à Disneyland et CRAC! vous nous dîtes que c’est du sérieux, et qu’il pourrait peut-être y avoir, probablement, un de ces jours, un mariage présidentiel… une affaire rondement menée !

En même temps je constate que vous dirigez votre vie comme les réformes de la France : hop, hop, hop divorce d’avec Cécilia, hop, hop, hop, un coup de baguette magique et voilà Carla. Remarquez, c’est comme le lifting du code du travail en 2007 : tout le monde en train de s’étriper sur le pouvoir d’achat et la hausse du pétrole, ni vu ni connu, hop, hop, hop, un coup de baguette magique et voilà un nouveau code du travail avec quelques centaines de pages en moins (mais avec beaucoup plus d’articles ??!!!)

Monsieur S. mais comment faîtes-vous ? Est-ce que c’est votre côté bling-bling et grands restos qui attire ces dames ?  Non, parce que si ce n’est que ça, je file m’acheter 5/6 baguouses dorées, 2/3 gourmettes en plaqué, la laisse de Titus en métal autour de mon cou et je les emmène au MacDo.

A moins que ce ne soit la fonction ? le prestige de votre job ? Ou bien ce sont les voyages ? Disneyland, l’Egypte… Si je les embarquais traire les pottoks au pays basque, vous pensez que ça ferait le même effet ?

Oui, vraiment monsieur S., votre talent de séduction m’étourdit et en même temps une question me brûle les lèvres : Comment faîtes-vous pour conclure ?  En leur roucoulant du Johnny dans les oreilles ????

 

 

Je crois qu’on m’a prise en flag… 30 janvier, 2008

Posté par fdesbordes dans : rayon humour , 2 commentaires

Voici ce que j’ai reçu dans ma boîte mail ce matin.

Mais qui a planqué des caméras chez moi ???

sarkosurveille.gif

Le chat de gouttière 24 janvier, 2008

Posté par fdesbordes dans : les lettres du chat...,Non classé , ajouter un commentaire

C’est le chat de gouttière, assis sur le toit arrière.

Cultivant avec précaution les sublimes fleurs de son jardin secret, il contemple de toute sa hauteur ses pairs avec pour horizon, les premiers rayons d’un soleil qui va se lever.

C’est un chat que personne ne peut attraper; errant et solitaire, il se promène de fenêtres en fenêtres, observant à leur insu des morceaux de vie épars, et il sème de drôles de petits cailloux blancs pour les quelques êtres qu’il a en tête.

Ainsi va le chat de gouttière assis sur le toit arrière, qui fêle à la nuit tombée, une chanson légère et pâtinée, un refrain désenchanté, avec, dans les yeux, ce petit air qui s’est tu.

Il pleut. Le chat a disparu.

12345...12

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle