navigation

rencontre avec Senseï 11 juillet, 2007

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , ajouter un commentaire

 

arcenciel.jpg

Quatre heure moins dix, place saint Mich’ à Bordeaux. Place Saint Michel, c’est LE quartier populaire de Bordeaux, presque un bastion de rebelles face à une ville si proprette.

Le soleil joue à chaud-froid avec une petite avance pour chaud. Mentalement, je me répète mes mantras favoris « Je ne suis pas timide. Je ne suis pas timide, je ne suis pas timide ». « Oui, je suis capable d’aligner deux phrases cohérentes avec un autre être humain que je ne connais presque pas ».

Et oui, c’est vrai ça, je vois Senseï aujourd’hui pour lui proposer une expo pour la soirée alors qu’en fait je ne sais presque rien.

J’étais toutes à mes réflexions quand Senseï me claque la bise. On papote avec un monsieur que je n’ai jamais vu (rebelote mes mantras). Et puis on entre dans le vif du sujet. LE livre.

Et oui, mais là ça coince sérieusement et je me mord les doigts que Mademoiselle ne soit pas là pour en parler à ma place. J’essaie de sortir deux mots, trois syllabes sur le sujet mais vu qu’on ne parle que de ressenti et de sentiments la tâche est ardue.

« - Bon, heu… alors… tu vois là, les personnages. (…) Bon et puis des fois, ben c’est un peu caustique.

_ Qu’est ce que t’entends par caustique ?

« Ah p***, j’étais sûre qu’il fallait que je me fasse des fiches ».

_ Caustique, heu… attend, j’essaie de trouver la bonne métaphore.

_ Piquant ?

_ Ouaiiiiiiiiiiisssssssss. Piquant c’est le bon mot. »

Bon, au final je ne m’en suis pas trop mal sorti vu qu’elle accepte. HI HA !!

Hum… et là je suis en train de relire le tapuscrit pour savoir jusqu’à quel point c’est caustique…

Un petit Bonus pour les lecteurs 10 juillet, 2007

Posté par fdesbordes dans : Non classé,vie quotidienne des romans , 3 commentaires

Voici venu le temps… De vous montrer la couv’ de mon roman qui sort des presses de l’imprimeur, hum… je sais pas trop en fait, je crois que c’est la semaine prochaine !!!
Malheureusement impossible de vous en donner à lire des extraits, à par ce qu’il y aura sur la quatrième de couv’ (et pour lequel je me suis légèrement attrapé une migraine).

Vous pouvez lire la quatrieme de couverture sur la page ONE WAY / TWO TIMES.

lacouv1.jpg

 

Alors ??? Elle en jette cette couv’ non ?

Compte à rebours pour la soirée du 28/09

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , ajouter un commentaire

Vous savez quoi ? la soirée de lancement du livre est une Fuc*%& put£¤$ d’écharde dans le pied. 6 mois que je me triture l’esprit, que je vais de fausses pistes en fausses pistes.

Mais… Il semblerait que cette fois-ci, mon écharde se détache. Alléluia !!!! (là, je viens de me mettre à genoux).

Bien récapitulons:

Mon éditeur et moi organisons une soirée pour lancer la maison d’édition (mais ça c’est une autre histoire) et le roman. Au début il était prévu d’organiser un concert avec plusieurs groupes sur une soirée, et puis non, pas assez de fiabilité en vue.

On a donc tourné autour du pot pendant quatre mois car difficile de trouver un lieu sympa sur Bordeaux qui ne soit pas cosmico-branché ou artistico-branché ou woodstoco-associatif.

Et puis, presque miraculeusement, le bouche à oreille a produit son petit effet et voici que notre programme pour la soirée et presque bouclé, salle en prime.

Détail:

Bon. Je suis… Super contente du résultat !!!

Etant donné que j’ai arrêté d’organiser des soirées culturelles sur Bordeaux depuis, hum… quatre ans; que je n’ai plus un seul contact dans le milieu culturel (et oui… on entretient son réseau ou on ne l’entretient pas); que Bordeaux est aussi pénible à réveiller qu’un éléphant qui fait la sieste, bref, j’ai l’impression que je vais pouvoir prendre des vacances en août…

PS: Demain, je vous envoie une photo de la devanture.

 

 

 

A un poisson rouge tu ressembleras, un poisson rouge tu deviendras 28 juin, 2007

Posté par fdesbordes dans : humeurs et deshumeurs existencielles,vie quotidienne des romans , 3 commentaires

Puma’s theme – extrait de la bande son du livre One way / two times

 

Bonjour à tous amis bloggeurs :) !!

Je vous fais profiter en avant première de la future bande son qui accompagnera le livre, sur le DVD. Bande son grâce à mes amis Bonobö, qui travaillent activement pour mettre en musique le roman. attention, le morceau n’est pas encore fini…

Pour ma part, je viens de passer 24H perdue dans les abysses de mon bocal.

Tout à commencé mardi soir, repas très arrosé et micro réunion de travail pour organiser LA soirée de septembre à Bordeaux. Les choses évoluent et prennent un tournant que je n’avais pas imaginé.

Qui dit repas arrosé, dit pour moi: « attention à ta consommation d’alcool où tu vas encore te retrouver les quatre fers en l’air ». A mon grand désespoir l’alcool et moi, nous formons deux entités distinctes qu’il ne faut surtout pas mélanger.

J’étais au repas, comme un gros poisson rouge, hésitant et pas très rassuré sur son siège, gobant volontiers les mouches et la grillade par la même occasion. Mais enthousiasmé par toutes les propositions qui fusaient et le verre ne désemplissant pas, le poisson rouge gobait à qui mieux mieux, buvant gentiment de l’eau entre chaque verre de vin, mastiquant consciencieusement sa viande et se demandant de temps en temps où était sa petite carpe réconfortante.

Mais patatrac ! le poisson rouge, en rentrant chez lui, tombe raide mort sur son lit et fini par… ho et puis non je vous passe les détails sordides de la nuit passée la tête dans les toilettes…

24H plus tard, le poisson rouge que je suis à bien purgé son bocal et est reparti pour un tour, mais même un poisson rouge sait tirer profit de ses expériences : de l’eau fraîche, il n’y a que ça de vrai pour garder un petit poisson en forme…

 

invisible woman 8 juin, 2007

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , 1 commentaire

livre3.jpg Chers amis bloggeurs du soir bonsoir,

Aux dernières nouvelles, le bouquin va partir à l’impression. J’ai rendu mes devoirs un peu tard pour ma dédicace spéciale et mes remerciements à cause des 200 pages de la VAE. Du coup, je me suis fait vertement tancer par mon éditeur. Surtout que sur le frond du DVD, avec M.C, on rame un peu dans les petits pois. Mais bon, j’ai encore l’été pour rendre ma copie…

Moi, ce qui m’ennuie avec ce DVD bonus, c’est qu’il faudrait que nous fassions une petite présentation de myself et franchement, j’ai du mal à montrer ma tête. Non pas que je ressemble  à un Roswell ou que j’ai 4 bras comme Krishna, non, j’ai juste pris goùt à l’invisibilité.  Pareil, pour la soirée de Bordeaux, mainte fois remise en question, réévaluée, reformulée…

Oui, en définitive, j’aime bien ce parfum d’invisible, de flottement, de contrôle de l’image. Je n’ai pas envie de me mettre en avant, j’aimerais juste que l’on retienne uniquement les écrits. Mais, dans la réalité il faut parfois mouiller sa chemise…

Vous allez vous dire que je chipote pour pas grand chose mais l’anonymat est quelque chose de rassurant et sans prise de risque. Quand Mess@ges persos est sorti, alors qu’il avait été très bien reçu, tout s’est emballé et j’ai passé quelques semaines à ne parler que du livre. Je faisais du shopping chez H&M et une fille m’abordait, je sortais pour boire un verre et j’entendais « ah, oui mais c’est toi, Fred ».

ben oui, c’est moi, mais je ne me résume pas un livre. Même avec ma vie très banale, je voudrais que l’on me voit moi et pas seulement l’auteur.

Enfin… tout ceci ne sont que quelques considérations  intimes…

Le trailer du film ONE WAY TWO TIMES 4 juin, 2007

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , 2 commentaires

Hip Hip hourra, le trailer (extrait) du film adapté de mon prochain bouquin est sur youtube et dailymotion !! Autant vous prévenir tout de suite, c’est bizarre …

Image de prévisualisation YouTube

nouvelles fraiches#2 15 mai, 2007

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , 2 commentaires

amis blogonautes bonjour,

j’ai clairsemé depuis quelques temps les posts sur le blog. La conséquence directe d’un emploi du temps somme toute assez surchargé….

Vous vous en doutez, mon éditeur m’a collé quelques devoirs à faire à la maison: Résumé, biographie, choisir un extrait du bouquin, faire une bio des personnages pour les présenter et j’en passe. rajoutez à ça le DVD collector qui accompagnera les premiers exemplaires et me voici devenue Tintin Reporter !

Il a fallu se décider pour la présence ou non d’une photo sur la quatrième de couv’… J’ai dit non, afin de garder un minimum d’anonymat. Donc pas de promo avec une photo. Et pareil pour le DVD, vous ne verrez pas ma tête, juste des petits bouts de moi.

mais pour vous faire patienter je vous envoie quelques captures d’écran du film de Marion Clivenek « One Way/Two Times » qui illustre le propos du livre. Film en noir et blanc vieilli volontairement.

A très vite :)

vlcsnap155350.pngvlcsnap155749.pngvlcsnap155937.pngvlcsnap155998.pngvlcsnap156139.pngvlcsnap156297.png

nouvelles fraiches 4 mai, 2007

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , 2 commentaires

Holla !! temps superbe, J’ai recousu ma combi de Supergirl et… attention amis blogonautes, j’ai pu apercevoir la future couverture de mon bouquin…

Inutile de vous dire que cela m’a carrément fait un choc !! Elle est belle, elle est représentative de ce que le bouquin dégage, c’est d’enfer !!

Et puis c’est aussi le signe, que cette aventure prend véritablement forme.

dès que j’aurai l’autorisation de mon éditeur, je vous ferai une pésentation complète du bouquin, mais pour l’instant je suis tenue au secret. Aïe aïe, comme j’aimerai vous la montrer cette couv’ !! Tout ce que je peux vous dire c’est qu’elle sera bleue, marron et blanc…

Pour ce qui ai des remerciements, merci CarriB, je garde les tiens, il ne me reste plus qu’à écrire le résumé pour le dos du livre et j’aurai (presque) fini…

le moment crucial dans un roman : les remerciements 26 avril, 2007

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , 4 commentaires

merci.jpg

Bon, ça y est. On y est. C’est presque fini, je dois rendre ma copie.

Mais à qui je vais dire merci ? Vous savez, à presque chaque coup, dans un bouquin, y’a des « merci merci merci papie mamie, mon éditeur adoré, mes parents tant aimés, machin truc qui m’a inspiré et, puis aussi, le chat de la voisine d’à côté ». OK, c’est pour rire. En général ça vole un peu plus haut…

Mais bon, quand même, mes devoirs en ce moment,c’est de faire un super résumé du livre pour le mettre en quatrième de couv’ et remercier, si bien sûr, l’envie me prenait de remercier quelqu’un.

Dans « messages personnels », j’ai dit merci sur toute une page à tout le monde, y compris ceux que je ne connaissais pas vraiment. Je ne voulais oublier personne, par peur des représailles : « ouai tu m’as même pas remercié !! ». Autant vous dire franchement, ça ne m’a pas vraiment réussi…Alors cette fois-ci…

Une semaine que j’y pense déjà. Qui sortir de la liste, qui veut-on vraiment remercier, la tâche n’est pas si simple que ça…

INCROYABLE MAIS VRAI…. 17 avril, 2007

Posté par fdesbordes dans : vie quotidienne des romans , 2 commentaires

Vous n’allez pas le croire… Le premier chapitre est définitivement corrigé !!!!

Après avoir expurger les premières, grosses grosses fautes, après avoir réécrit des phrases entières, retirer quelques familiarités déplacés, batailler dur pour laisser des virgules à leur place initiale, voilà. Le premier chapitre part à la mise en page.

J’ai calculé. Le roman sera passé à la moulinette une dizaine de fois, avant de produire une mouture correcte.

Programme d’aujourd’hui: correction définitive du deuxième chapitre. Heureusement qu’il n’y en a que huit…  

1234

Kikoo |
LES NOUVELLES DU FRONT PAR ... |
TEL QUE JE SUIS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon journal intime
| Ces gens sans importance
| parle avec elle